www.asteri.fr

Default welcome msg!

Livio & Piero Castiglioni

Livio Castiglioni Il obtient son diplôme d’architecte à l’École polytechnique de Milan en 1936. Deux ans plus tard, il ouvre avec son frère, Pier Giacomo, un cabinet dans lequel travaillera aussi le cadet, Achille, après s’être diplômé. Ils s’intéressent à l’urbanisme, à l’architecture et, en particulier, au design industriel, qui n’en était alors qu’à ses balbutiements en Italie. Entre 1940 et 1960, Livio Castiglioni a en effet été consultant pour Phonola puis Brionvega. En 1956, les trois frères sont cofondateurs de l’ADI (Association pour le Design Industriel), qui récompense tous les trois ans le meilleur design contemporain italien avec le célèbre Compasso d’Oro. Livio Castiglioni est président de l’ADI en 1959 et 1960. Avec son fils Piero, il a conçu pour FontanaArte le célèbre système Scintilla, un succès de vente de l’entreprise qui a été installé dans de nombreux magasins et espaces d’exposition. Piero Castiglioni Il obtient son diplôme d’architecte à Milan et débute sa carrière dans les années 70 en travaillant aux côtés de son père, Livio, dans leur cabinet d’architecture. C’est durant cette période qu’il développe de nombreux projets d’éclairage pour des galeries d’art et des expositions temporaires, des hôtels, des bureaux, des magasins d'exposition, des magasins et des habitations privées. C’est de l’expérience acquise au cours de ces années-là que naîtra le système Scintilla, conçu avec son père, succès de vente de FontanaArte. Au cours de la même période, il dessine aussi Sillaba puis Sillabone, inaugurant ainsi un nouveau secteur d’activité de l’entreprise milanaise, entre éclairage décoratif et éclairage technique. Dans les années 80, il dessine avec Gae Aulenti la famille Parola et les lampes plus techniques Calle et Diamante. Les projets d’éclairage les plus significatifs de ces dernières années sont : le Centre Georges Pompidou - musée d’Art contemporain (Paris, 1985) ; le palais Grassi (Venise, 1986) ; le musée d’Orsay (Paris, 1986) ; le Palazzo Italia à l’Expo 92 (Séville, 1992) ; le Groninger Museum (Groningue, 1994) ; la Pinacothèque de l'État de São Paulo (1998) ; le musée Poldi Pezzoli (Milan, 2000) ; le musée d’Art latino-américain (Buenos-Aires, 2001) ; le théâtre des Arcimboldi (Milan, 2002) ; la galerie Colonna (Rome, 2003); l’église Saint-Pierre (Fribourg, 2008).

  • 20
  • 50
  • Tous