www.asteri.fr

Default welcome msg!

Edward Barber & Jay Osgerby

Edward Barberest né à Shrewsbury, en Grande-Bretagne, en 1969. En 1997, il a commencé à collaborer avec Jay Osgerby en 1997. Jay Osgerby est né à Oxford, en Grande-Bretagne, en 1969. En reconstituant le fil conducteur de l’activité de collaboration entre Edward Barber & Jay Osgerby, on remarque un style cohérent et une diversification de haut niveau ; une activité conjointe afin de conserver l’intégrité de la conception, de l’utilisation des matières ainsi que de l’approche des structures créatives les plus modernes. Leurs créations ne sont pas l’expression du superflu ou de l’excès ; elles ont été définies par Lucy Bullivant, en 2006, comme “des œuvres où l’idée de fonctionnalité est laissée libre de définir des formes et des structures de façon simple et intuitive, tout en gardant un esprit artistique ouvert à l’expérimentation au moyen des technologies les plus avancées”. Au cours de la dernière décennie, Edward Barber et Jay Osgerby ont créé de tout, travaillant dans une vaste gamme de genres artistiques, allant des meubles à l’éclairage, des articles ménagers aux Concepts d’intérieur pour restaurants et magasins, des produits électroniques de consommation au design de bouteilles destinées aux boissons, pour le compte d’entreprises européennes, asiatiques, nord- et sud-américaines. Edward Barber et Jay Osgerby ont fait tous deux leurs études d’architecture au Royal College of Arts de Londres et, s’étant associés en 1996, ils ont ouvert le bureau Barber & Osgerby. C’est justement dans ce bureau, situé à Trellick Tower, Londres, dans la partie ouest de la ville, qu’a été créée une de leurs premières œuvres : la Loop Table, produite par Isokon en 1997. Cette petite table fut très appréciée dans le secteur et attira sur eux l’attention de Giulio Cappellini. C’est à ce moment-là que commença leur longue collaboration professionnelle avec le célèbre producteur italien. Les deux artistes ont réalisé la plupart de leurs premières créations en pliant et en modelant des matières en plaques, influencés par l’usage fréquent du papier blanc qu’ils utilisaient pour réaliser leurs maquettes au cours de leurs études d’architecture. Ils ont utilisé des panneaux de contreplaqué et de plexiglas pour la création de la Pilot Table (une petite table) en 1999 et du Stencil Screen (cloison perforée) en 2000 pour Cappellini. Le modèle expérimental ou prototype de la petite table Hula Stool de 2001 fut réalisé avec des panneaux de contreplaqué réassemblées afin de créer une structure aux lignes arquées composites et complexes. Un développement ultérieur des concepts structurels du contreplaqué permit la création, en 2002, de la Shell Table, table multifonctions qui obtint une nomination pour le Compas d’Or et, par la suite, pour le siège Shell Chair. La conception et l’application de leur technique de pliage ont permis la création de structures à poutrelles pouvant soutenir le poids d’une personne, tout en étant incroyablement légères. En 1999, le bureau Barber & Osgerby fut contacté par Lévi Strauss, qui lui proposa de collaborer avec son propre groupe opérationnel, qui était en train de créer une nouvelle ligne ‘géniale’ de jeans définis “Engineered Jeans”. C’est ainsi que la créativité du bureau Barber & Osgerby a produit deux cintres qui mettent en valeur l’exposition de la nouvelle ligne dans tous les 9000 points de vente Lévi dans le monde entier. En 2002, le bureau commence à recevoir des commandes plus diversifiées, parmi lesquelles le design de la décoration d’une cathédrale sur la côte méridionale de la Grande-Bretagne et la création de la bouteille d’une nouvelle boisson, l’“Ipsei” que Coca-Cola était en train de créer. Ces projets si contrastants soulignent la flexibilité et le talent d’Edward et Jay et leur capacité de créer en même temps, aussi bien au niveau des meubles d’artisanat mais produits en série, qu’au niveau plus industriel avec une bouteille en PET dont on produit actuellement 1,2 millions d’exemplaires par jour. Toujours en 2002, les deux artistes achèvent la réalisation du Concept d’intérieur du premier magasin ouvert par Stella McCartney à Manhattan, avec des meubles produits sur mesure par Cappellini. En 2004, le bureau Barber & Osgerby remporte le “Jerwood Applied Arts Prize for Furniture”, le prix artistique d’art décoratif appliqué le plus important, ce qui lui permet de remporter le projet pour la réalisation de la décoration du De La Warr Pavilion, l’édifice moderniste le plus important en Grande-Bretagne. Le moule à moulage sous pression utilisé pour la nouvelle création d’un siège en aluminium se trouve actuellement exposé dans la collection du musée V&A. En 2005, leur table “Zero-In” fut lancée par le producteur britannique Established & Sons. La production de la table revendique l’utilisation de techniques de construction propres au secteur de l’industrie automobile, encore jamais utilisées par l’industrie du meuble. En Mai de la même année, le bureau Barber & Osgerby, en collaboration avec Pantone, procède à la conception de l’aménagement de l’espace central de la Foire Internationale du Meuble Contemporain de New York. Le projet fut réalisé en créant les “Flight Stools”, tabourets polychromes, désormais icônes du secteur, dont la production affiche sur le côté de chaque article la sérigraphie du numéro de coloration correspondant au Guide Pantone®. A une époque plus récente, rappelons, parmi les projets commissionnés au bureau, la réalisation de la décoration du foyer du “Royal Institute of British Architects” à Londres, Portland Place. Barber et Osgerby revendiquent ensemble la nomination de ‘designer de l’avenir’, obtenue en Juin 2006 au cours de l’exposition Design Basel / Miami, à laquelle ils ont participé pour le compte d’Established & Sons. Depuis lors, le bureau Barber & Osgerby s’est consacré à différentes collections pour des producteurs et clients leaders, tels que : Magis, Authentics, Venini, Swarovski, Flos, Established & Sons et Panasonic. En matière de Design, aussi bien Edward Barber que Jay Osgerby ont tenu des conférences, présidé de nombreux événements, également comme professeurs dans des écoles de Design, et ils ont été invités aux séminaires ayant eu lieu à l’Ecal (Ecole Cantonale d’Art) en Suisse et au musée Vitra Design. Leurs créations sont exposées dans les collections permanentes de nombreux musées, parmi lesquels nous rappelons le V&A Museum de Londres, le Metropolitan Museum of Art de New York et le Design Museum de Londres.

  • 20
  • 50
  • Tous