www.asteri.fr

Default welcome msg!

Belux Cloud XL Suspensions design

Belux

A partir de :

1 867,20 €

par Frank Gehry

Le caractère poétique et les nombreuses versions disponibles font de CLOUD une sculpture lumineuse à l’atmosphère particulière.
A partir de :

1 867,20 €

 

 

Livraison sous 2 semaines
Livraison:  Offerte en France métropolitaine (hors Corse)
Réf.:  Cloud suspension
Marque:  Belux
Couleur:  Blanc
Dimensions:  L. 150-160cm P. 45-55cm H. 45-50cm (max. du plafond 500cm)
Type de source:  Fluo
Classe énergétique:  A
Ampoule:  Non fournie
Type d'ampoule:  2x T5 (FDH) HO 21W (HE 39W); G5

* en france métropolitaine. Voir conditions.

Le caractère poétique et les nombreuses versions disponibles font de CLOUD une sculpture lumineuse à l’atmosphère particulière. D’une grande durée de vie, le matériau de haute technologie utilisé change de forme, faisant de chaque lampe une pièce unique. Les tailles standard sont comprises entre 50 cm et 7 m de longueur. La lumière a toujours été l'un des thèmes centraux de l’œuvre de l’Américain Frank Gehry, lauréat du prix Pritzker et l’un des architectes les plus remarquables de notre époque. De la fin des années soixante à nos jours, il n’a jamais cessé d’étudier de nouveaux concepts d’éclairage et d’ébaucher de nouveaux luminaires pour ses différents projets de construction. À l’exception des lampes « Fish » et « Snake », expériences réalisées au milieu des années quatre-vingt avec du « colorcore » et éditées en nombre limité, les objets développés le furent toujours dans le cadre d'un projet spécifique. Les sculptures lumineuses très expressives de fabrication individuelle qui éclairent les salles de conférence du Vitra Center achevé en 1994, à Birsfelden, en sont une remarquable illustration. En étroite collaboration avec la société BELUX, Frank Gehry développe aujourd'hui pour la première fois une collection de luminaires destinée à la production en série. Leur simple nom – CLOUD – renvoie au caractère poétique de ces créations qui doivent exprimer, selon la volonté de leur créateur, « la sensation de liberté et d'excentricité ». Suspensions, lampadaires ou lampes à poser, tous les luminaires sont proposés en plusieurs formats et différentes versions. Toutes ont en commun un abat-jour de grande dimension qui présente l'aspect délicat du papier et au centre duquel la source lumineuse est invisible. La forme sculpturale irrégulière, caractérisée par d'innombrables plis, froissements, marques et bosses évoque tantôt un nuage de beau temps vaporeux tantôt une grosse boule de neige moelleuse. En s’approchant, on constate que chaque abat-jour est constitué de plusieurs éléments en forme de coques qui sont emboîtés les uns dans les autres. Si la structure et la forme de base dont identiques, chaque luminaire conserve dans le détail sa touche personnelle. La structure plissée qui naît de manière plus ou moins fortuite durant le procédé de fabrication de l'abat-jour doit en effet pouvoir être modifiée par simple déformation ou pression de la main. Les utilisateurs de CLOUD deviennent ainsi co-créateurs et peuvent modifier à leur gré la forme de la lampe. Frank Gehry a voulu faire de CLOUD un hommage à Isamo Noguchi. CLOUD possède les mêmes qualités sculpturales que les célèbres lampes Akari en papier. Par ailleurs, Gehry a toujours été très intéressé, à l’instar de Noguchi, par le papier comme matériau de base, dont il a déjà fait une utilisation intensive pour ses créations de mobilier. Rien d’étonnant donc à ce que le premier prototype de la nouvelle lampe ait pris la forme de capsules en papier d'emballage savamment moulées et assemblées à l’aide d’agrafes. Pour des questions techniques de sécurité et d’éclairage, c’est toutefois un autre matériau qui a été retenu pour la production en série. Après de longues études, une membrane de polyester a subi à cet effet plusieurs transformations afin de présenter l’aspect, à l'œil comme au toucher, d’un papier épais légèrement fibreux. Ce matériau constitue le choix idéal pour CLOUD car il est souple, difficilement inflammable, résistant aux déchirures, pratiquement inaltérable et facile à nettoyer. Pour la fabrication de CLOUD, des feuilles de ce nouveau matériau sont embouties pour former des coques qui sont renforcées par un anneau de polycarbonate transparent. Ces coques, fixées les unes aux autres au moyen de petits clips de plastique, forment l’abat-jour qui, en fonction de sa taille, peut être constitué d’autant de coques que nécessaire.